mercredi 8 novembre 2017

mardi 7 novembre 2017

L'oeuvre de la semaine du mercredi 8 Novembre: Sélection d'oeuvre de Sophie Taeuber-Arp


Dans cette sélection de quelques oeuvres issues de différentes périodes de l'artiste, nous nous concentrerons particulièrement sur les techniques et matériaux employées afin d'en dégager du sens.

Sophie Taeuber-Arp dans un costume de danse réalisée par elle-même avec du carton, Ascona, 1925


Sans titre, vers 1916. Broderie, Photo M. N’Guyen © Fondation Arp, Clamart
Formé aux Arts Appliqués et spécialisé dans la broderie, Sophie Taeuber va rapidement développer un vocabulaire géometrique qui prend source dans les Arts décoratif et va aller vers quelques chose de plus en plus épuré et dépouillé utilisant le cercle et le rectangle.


Composition verticale-horizontale, 1916, crayon de couleur sur papier, 23,6x19,3 cm
Les premières propositions abstraites de Sophie Taeuber à partir de 1915 utilisent principalement la forme du rectangle. C'est la forme qu'elle utilisera le plus, avec le cercle, dans son oeuvre. Par rejet de la peinture bourgeoise des salons, l'artiste privilégie les petit formats à la gouache ou au crayon de couleur contre les grands formats à l'huile qui dominent depuis la Renaissance. Les travaux au crayon sont souvent des esquisses pour des travaux peints ou brodés.


Jean Arp and Sophie Taeuber Arp - Duo-Collage, 1918, papiers collés sur carton, feuille d'argent, 82x62 cm
Toujours avec cet esprit de mettre en avant l'oeuvre plutôt que l'artiste, le couple Arp réalise des oeuvres en duo. Les papiers sont coupés au massicot et collés au hasard pour éloigner au maximum la main et la volonté de l'artiste qui est peur eux une valeur romantique désuète.

Sophie Taeuber, Tâches quadrangulaires évoquant un groupe de personnages, 1920, Gouache sur papier, 26,4 x 35 cm
Très souvent les oeuvres les plus abstraites de l'artiste prennent le réel comme point de départ. L'étude du mouvement des corps de danseurs, des courbes des fleurs et végétaux de son jardin ou des monuments architecturaux lors de ces voyages vont entrainer des peinture à la construction rigoureuse et harmonieuse.

Sienne-architectures, 1921. Gouache sur papier, 28,4 21,4 cm, Photo J.-P. Pichon © Fondation Arp, Clamart
Les années sont marqués par des voyages en Europe, notamment en France et en Italie, où Sophie Taeuber fera de nombreuses photographies d'architectures avec un grand souci de cadrage, de rythme et de composition. Ces images lui serviront toute sa vie pour construire la structure de ses oeuvres mais les travaux de cette de cette périodes y font explicitement référence.

Composition à cercle et rectangles, 1932, Gouache sur papier, 24 x 33 cm (orientation incertaine)
En 1931, Sophie Taeuber-Arp se joint au groupe d'artistes abstraits radicaux Cercle et Carré, fondé par Michel Seuphor. L'expérience sera de courte duré mais Sophie Taeuber-Arp peindra de nombreux tableaux sur la base du cercle et du rectangle qui, dans leur grand dépouillement, jouent avec l'espace, l'équilibre, le rythme... Certains auteurs font le lien avec cette série de tableaux et l'équilibre instable du jeu de Rola-Bola des acrobates de cirque.


Six espaces distincts, 1939, Gouache sur papier, 31,3 x 43,4 cm, Photo J.-P. Pichon © Fondation Arp, Clamart
L'austérité des oeuvres du début des années 30 sera progressivement complexifié par des lignes, des formes et des couleurs supplémentaires.

Composition dans un cercle (à volute), 1938, gouache 35x 26 cm
Ses recherches sur le cercle se poursuivent ainsi que l'étude de la nature et des végétaux de son jardin qui l'amènera à faire des tondos en relief faisant contrepoint aux oeuvres de son époux Jan Arp

Relief rond en trois hauteurs, 1937,
bois peint à l'huile, D: 60 cm (?), Collection particulière


OEUVRE AU PROGRAMME: Relief rectangulaire, rectangles découpés, rectangles appliqués et cylindres surgissants, 1936, relief en bois peint à l'huile, 50 x 68.5 cm, signé et daté sur le dos : SH Taeuber-Arp 1936,
 Kunstmuseum, Basel. Don de Marguerite Arp-Hagenbach (deuxième femme de Jan Arp), 1968
Cette oeuvre est un peu une synthèse des recherches de l'artiste dans les années 30. On retrouve le jeux rythmiques de l'époque Cercle et Carré mais les formes surgissent du tableau, avec plus au moins d'épaisseur. Sophie Taeuber-Arp a souvent travaillé le bois, pour des sculptures ou des marionnettes. On constate que le tableau n'a pas de cadre et que le fond offre des découpes qui laisse voir le mur sur lequel il est accroché, manière de créer une rupture visuelle et d'integrer l'espace réel à l'oeuvre.

Hans Arp, Concrete Relief, 1916-1923, bois assemblé et peint


Lignes géométriques et courbes, 1940, crayon de couleur sur papier, 26x34,4 cm
Les oeuvres des dernières années de sa vie, dessinées dans ses carnets, se concentrent sur la ligne, droite et tracées à la règle ou courbe grâce à l'outil que l'on nomme perroquet. 


lundi 6 novembre 2017

Conférence sur la couleur

CE SOIR, Lundi 6 novembre 2017 
Conférence "La couleur de l´orange" par M.Jean-Claude Marot

Salle de conférences de Morabanc à 19h



M Marot est un ancien professeur du lycée, qui abordera la physique des couleurs en glissant de l'Art à la science.
Les élèves qui assisterons à la conférence se verront gratifier d'un bonus dans leur moyenne.


dimanche 5 novembre 2017

Masques en carton

Idées de masques en carton pour l'enseignement d'exploration théâtre.

Masques à imprimer le la marque Etsy (idem pour le suivant)


Steve Wintercroft
Josef Mrva

Josef Mrva

Josef Mrva








mercredi 1 novembre 2017

Formation en ligne: Le Mooc du centre Pompidou



Solerni-Orange et le centre Pompidou de Paris proposent un Mooc (formation en ligne) sur les gestes de l'Art contemporain. Le cours est composé de 5 modules avec textes, images et vidéos.
Des quiz permettent de tester ses connaissances à chaque fin de chapitre et de remporter des badges et un petit diplôme.

Les élèves qui feront le mooc et me présenteront au moins 3 badges auront un 20 dans leur moyenne. (le mooc est ouvert jusqu'au 14 janvier).







dimanche 29 octobre 2017

Journée des couleurs de l'automne

Dans le cadre du projet fédérateur sur les couleurs, c'est l'ensemble de l'établissement qui s'est paré des couleurs de l'automne: Expositions de travaux, vêtements rouge, jaune et orange, repas orange à la cantine et ateliers créatif tout au long de la journée...
Nous remercions particulièrement l'artiste Zoé qui est venue peindre un tableau d'automne avec des pigments naturels (piment, curcuma, thé noir).
Son tableau, offert à l'établissement, sera visible en salle d'Arts Plastiques puis au CDI avant de lui trouver une place définitive.

Le site de l'artiste:



Exposition de monochromes des élèves de 5ème








Zoé au travail





Fresque végétale organisée par les segpa



Le tableau terminé

Si vous avez d'autres photos n'hésitez pas à les envoyer par mail je les publieraient (pas de visages d'élèves sans autorisation parentale). Merci à tous pour votre investissement sur cette journée !