mercredi 20 septembre 2017

mardi 19 septembre 2017

L'oeuvre de la semaine du 20 septembre 2017: Présentation des 3 artistes au programme

Afin de découvrir qui SONT les artistes au programme voici trois portraits assortis d'une ou deux oeuvres.

Véronèse (1528-1588), autoportrait, vue depuis la salle de l'Olympe, fresque, Villa Barbaro, Maser, Italie 1560
L'artiste se représente en tenue de chasse avec son chien, affirmant la fonction de la Villa comme lieu de loisirs et de détente à la campagne, loin de la ferveur de la ville de Venise

Véronèse, Les noces de Cana, 1562, Musée du Louvre
Cet immense tableau (6,77 x 9,94 m), le plus grand du Louvre, transpose un épisode de la vie du Christ (où il change l'eau en vin) dans le Venise contemporain de l'artiste. On y voit le faste des fêtes vénitienne, la richesse de vêtement et le goût pour l'antique incarné par les architecture palladienne qui font le décore. Palladio est l'architecte de la Villa Barbaro à Maser

Portrait de Sophie Taeuber-Arp (1889-1943) par le photographe Nic Aluf (1920) devant une de ses tête Dada. Cette série de sculpture minimaliste en bois tourné recouvert de peinture, incarne l'esprit de l'artiste de briser les frontière entre Art Plastiques et Arts Appliqués, oeuvre décorative et objet fonctionnel. En effet ces oeuvres d'Art sont pensée pour servir de porte-chapeau. C'est à dire que l'oeuvre d'Art devient le socle d'un objet de design manufacturé, dans une sorte d'espiègle renversement qui bouscule les conventions.
Une courte biographie et quelques oeuvres en suivant ce lien  

Sophie Taeuber-Arp, Composition aux cercles colorés, 1937
Dans les années 30, l'artiste intègre un groupe éphémère d'artistes à l'abstraction radicale, Cercle et carré. Par des jeux de formes réduites (cercles et rectangles principalement pour Sophie Taeuber) et de couleurs, qui crée du mouvement, les oeuvres ne disent pas plus que ce qu'elles sont: de la peinture sur une surface plane. On nommera ce type d'abstraction Art Concret, en opposition à une abstraction plus organique et lyrique d'artistes comme Kandinsky ou son mari Jan Arp.
Sophie Taeuber, dessin au crayons de couleur sur papier.
Dans les années 40, Sophie Taeuber reviens à des travaux moins rigides et fait de nombreux dessins dans ses carnets ou les lignes droites, tracées à la règles, rencontres des courbes libres et sensuelles qui rythme l'espace. L'artiste jouera souvent dans son oeuvre avec la forme du S de son prénom, qu'elle déforme à l'envie

Bill Viola devant son retable vidéo Martyrs (Earth, Air, Fire, Water), 2014, Cathédrale St Paul, Londres.
Bill Viola est un artiste pionnier de l'Art Vidéo, dont les images, caractérisées par une grande lenteur, trouvent un encrage fort dans l'histoire de la peinture classique. Ses thème récurrents sont le cycle de la vie, la naissance, la mort, les saisons, les éléments (surtout l'eau et le feu), les rituels religieux (chrétien, musulmans, bouddhistes), la renaissance, le corps et la philosophie.
Bill Viola, The dreamers (detail), 2013
Dans cette installation de sept panneaux vidéo HD sur les murs, des personnes de tous les âges et origines semblent dormirent sous l'eau. Cette oeuvre prend comme base une expérience de noyade auquel à réchappé l'artiste de justesse dans sa jeunesse.

dimanche 17 septembre 2017

Les 7 pêchés capitaux dans les Arts (article en cours d'écriture)



Le thème de l'Enseignement Littérature et société de cette année est celui des 7 pêchés capitaux.
Les élèves devront écrire et mettre en scène des sketches, saynètes, poèmes ou petites pièces.

En tant que professeur d'Arts Plastiques associé au projet j'ai dressé une liste de référence artistiques pouvant servir de point de départ au travail.
Le blog ArtPlastok m'a beaucoup aidé dans mes recherches.

Illustration de Førtifem 
La première liste de 8 péchés capitaux est dressé au Vème siècle par le moine Cassien puis par le Pape Gregoire le Grand au VIème siècle.
La liste actuelle, duquel s'est retirée la vaine gloire, date du XIIIème siècle.
Comparé à une armée s'attaquant à l'esprit, on y retrouve:

- Orgueil (superbia), chef du septenaire et dont découle les autres vices
- Envie / Médisance (invidia)
- Colère (ira)
- Tristesse / Acedie (acedia)
- Avarice (avarita)
- Gourmandise (gula)
- Luxure (luxuria)

Grégoire le Grand, Moralia in Job, Liste des vices, XII° siècle, Vendôme, BM, manuscrit 48, f. 241v.

Vincent of Beauvais, Le Mirouer historial, Paris 1463, BnF
Avec de haut en bas et de gauche à droite: La colère, l'avarice, l'envie chevauchant un chien, l'orgueil, roi sur un lion, la luxure sur un singe, version primitive de l'homme ne réprimant pas ses bas instincts, la paresse sur un âne et la gourmandise

Taddeo di Bartolo, Le Jugement Dernier, détail, L'Enfer, 1393-1413, fresques
Satan se trouve être l'orgueil, l'avarice sont les Hommes gavés de pièces fondues, la luxure le couple fouetté, la colère les scène de bagarre et de suicide, la gloutonnerie le repas interdit et le gavage d'excrements, l'envie et la paresse l'attaque des démons.

Andrea MantegnaMinerve chassant les Vices du jardin de la Vertu, 1502, 160×192 cm
Les péchés capitaux sont représentés sous les traits de personnages de l'antiquité, dans l'esprit du néoplatonisme de la Renaissance italienne
Otto Dix, les sept péchés capitaux, 1933
Cette penture est une caricature du régime politique d'Hitler auquel l'artiste confère tous les défauts. 
Tongaï Yoshita, Judge, manga shönen, 6 tomes, 2012
Orgueil, colère, couple de gourmands, envie, avarice, couple luxure, paresse





L'Orgueil
L'orgueil est la surestime de soi à l'origine de tous les autres vices.

Hyacinte Rigaud, Louis XIV en costume de sacre, 1701 musée du Louvre
Du cadre aux couleurs en passant par l'allure altière du Roi, tout en cette peinture exprime l'orgueil du pouvoir absolu

Jean-Auguste-Dominique Ingres, Portrait de M Bertin, 1832, huile sur toile, Louvre
Le commanditaire de ce portrait est un riche bourgeois ayant fait fortune dans la presse. par une expression dure et ironique Ingres expose la suffisance, l'assurance et l'arrogance d'une classe qui vie dans l'opulence.
Un texte explicatif ici

Albrecht Durer, autoportrait, 1500, huile sur toile, pinacothèque de Munich
Cet autoportrait inspiré par les représentation du Christ Salvator mundi (sauveur du monde), proclame le rôle suprême de l'artiste comme créateur. L'inscription renforce un certain caractère de suffisance:  Moi, Albrecht Dürer de Nuremberg me dépeint dans des couleurs éternelles âgés de 28 ans 

David Bailly, vanité aux portraits, 1651
Dans cet autoportrait, le jeune artiste tiens un portrait de lui âgé. Le genre de la vanité met en garde les Hommes contre le temps qui passe et les plaisirs futiles. On peux aussi penser au texte d'Oscar Wilde, le portrait de Dorian Gray


C Allan Gilbert, tout est vanité
Un dessin-double très célèbre où une jeune femme se maquillant devant la glace devient un crane 

Kirchner, toilette (femme au miroir), 1913-20
Une jeune femme se fait belle dans le miroir mais l'image que le reflet lui renvoie est celui d'une femme laide et agée
Veronèse, Lucretia, 1585
Déshonorée par un prince de Rome, Lucretia préféra se donner la mort que de se présenter à son mari 
L'Envie


Theodore Géricault, la monomane de l'envie ou la Hyène de la Salpetrière, 1819, huile sur toile, musée des Beaux-arts de Lyon. Le tableau fait partie d'une série de 5 fous. La Hyène était prise de manie, fixation et délires de jalousie 


Jacques Monory, la voleuse n*3, 1986
Cette peinture montre sur une même image l'avant et l'après du casse d'une bijouterie

Quelques extraits de films sur le thème:



La Colère:


Masque de Theatre No (Japon)
Masques de tragédie antique


Hergé, case extraite de l'album Coke en stock, exemple parmi d'autre des colères du capitaine Haddock






Léonard De Vinci, copie de la bataille d'Anghiari par Rubens

Arman, Colère
Dans un geste créateur, l'artiste détruit des instruments de musique, objets précieux et sacrés
La Paresse


Francesco Masriera y Manovens, La jeune femme se reposant
Jean-Baptiste Greuze, Un écolier endormi sur son livre


Ramon Casas, la paresse
Jean-Francois Gilles Colson, le repos, 1759


Felix Valloton, la paresse, 1896









L'avarice


Auguste Rodin, l'avarice et la luxure, 1887, plâtre
L'homme n'est qu'on torse ramassant des pièces, la luxure une femme au corps offert dont on ne voit pas le visage
Quentin Metsys, le preteur et sa femme, XVIeme, huile, musée du Louvre


Thomas Couture, La soif de l'Or, 1845, musée des Augustins de Toulouse
Eugenio LucasVelasquez, Allegorie de l'avarice, 1852
Jacopo Ligozzi (1547–1627 ) , Allégorie de l' Avarice, Peinture







La gourmandise


Jan Davidsz de Heem, petit déjeuner avec coupe de champagne et pipe, 1642,
Dans le genre de la vanité les éléments qui symbolisent l'abondance et la richesse sont toujours sur le point de flétrir, fanner, sécher, pourrir pour montrer que la vie est aussi éphémère qu'une bulle de champagne
Claes Oldenburg, flat cake, soft sculpture
Les sculptures molles et géante de mets appétissants finissent par inspirer le dégout
Erró, Foodscape, 1964, Walker Art Center
Ce paysage de nourriture critique la surabondance de nos sociétés capitalistes
Wim Delvoye, Cloaca, 2000
Cette sculpture conçue avec l'aide de scientifique est la première machine à reproduire la digestion humaine. Nourrie par de grand chefs, elle produit en bout de chaine des excrements. 
Paul McCarthy, Hot Dog
Dans cette performance l'artiste joue avec des saucisses et du ketchup





La luxure

Fragonard, Le verrou, 1777
Dans ce tableau, les deux amant ferment la porte pour profiter d'un moment de complicité, qu'exprime déjà les formes des draps du lit boulversé
Jean Honoré Fragonard, les Hasards heureux de l'escarpolette
Pendant que le mari pousse sa femme sur la balançoire, l'amant caché profite du spectacle des jupons sous le regard complice de cupidon.
Jeff Koons, violet ice (kama sutra), sculpture en verre de Murano
A partir de la série de photographie, Made in Heaven, réalisée avec sa femme, l'actrice pornographique Cicciolina, qui ne cache rien de leurs ébats dans un décore kitsch et rococo, l'artiste fait réaliser de petite sculpture transparentes.

Paul Mc Carthy, tree, sculpture gonflable sur la Place Vandome, Paris, 2014
Cet arbre de noël stylisé peut évoquer un sex toy pour les esprits pervers qui, choqués, crieront au scandal et crèveront la sculpture
Otto Dix, Metropolis, la grande ville, 1927
Femmes faciles, prostituées, pour le peintre la grande ville est le lieu de toutes les décadences 
Henri Cartier-Bresson, the spider love, 1934 Mexico, photographie argentine
Un couple s'enlace et crée une forme humaine inédite
Bonnard, Nu bleu, 1899-1900, Musée d'Orsay, Paris, huile sur toile 30.2 x 39.2 cm
Les jambes prennent la forme d'un 4, évoquant l'idée d'un quatre à sept, un rendez-vous d'amant. Henri Cartier-Bresson s'est inspiré de cette peinture pour son nu dans l'eau
Araki Nobuyoshi aime photographier deux choses: des femmes attachées dans des positions inconvenantes et des fleurs en gros plan. Il expose parfois ces images ensemble pour créer des parallèles érotiques